Les microsystèmes  et  les  systèmes  embarqués  sont  devenus  incontournable  dans notre  vie  quotidienne.  Ils  touchent plusieurs  domaines  d’applications  comme  le  transport,  l’automobile,  la  santé,  la  biologie,    l’environnement,  l’énergie, l’électronique  grand  public,  la  sécurité  (biométrie,  carte  à  puce),  la  communication  sans  fil,  les  technologies  de l’information, l’aérospatial,  etc. C’est un domaine de recherche en plein expansion. 

La  création  du  laboratoire  de Microsystèmes  et  systèmes  embarqués  répond  aux  besoins  de  notre  faculté  de  génie électrique  de  se  doter  d’une  structure  de  recherche  dans  le  domaine  de  la  technologie  des  microsystèmes  et  des systèmes embarqués inexistant actuellement dans notre université. C’est  un  laboratoire  qui  regroupe  quatre  équipes  pluridisciplinaire  intervenantes  dans  les  domaines  des  composants  micro et nano technologies, interfaçage électronique, micro informatique, traitement de l’information, communication sans fil, énergie photovoltaïque et micro source d'énergie. 

 

Objectifs de recherche scientifique et de développement technologique : 

L’objectif du Laboratoire LMSE est de regrouper les potentialités scientifiques de haut niveau autour de la mise en œuvre de  produits  complexes  et  innovants  dans  le    domaine  des  systèmes  embarqués afin  de    répondre  à  la  demande  de certains secteurs économiques pour des applications spécifiques.  

Aussi, par son domaine d’intérêt vaste et pluridisciplinaire, le LMSE s’inscrit  dans une démarche de partenariat avec les laboratoires  et  centres  de  recherche  nationaux  et  internationaux    en  particulier  le  Centre de Développement des Technologies Avancées ( CDTA)  pour  la  conception  et  la réalisation des microsystèmes et systèmes  embarqué,  et l’Agence Spatial Algérienne (ASAL) à travers le Centre des Développement des Satellites (CDS)  pour les applications spatiales.  

Le  laboratoire proposé a comme objectif    l’application d’un nouvel   aspect de  l’électronique, celui des systèmes et microsystèmes embarqués. Ceci concerne spécifiquement  l’étude,  la conception et  la  réalisation pratique de nouvelles plateformes  matérielles  à  base  de  microcontrôleur  muni  de  système  d’exploitation  embarqué,    pour  répondre  à  de nouvelles contraintes,  telles que la réduction  de taille, la minimisation de la consommation énergétique,  le multitâche,  le temps réel et la communication sans fils et ciblant de nombreuses applications, telles que l'automobile, le biomédical, le spatial,  la domotique et l'environnement. 

Enfin  le  laboratoire offre   aussi des opportunités pour un encadrement de  très haut niveau des doctorants et masters de la formation LMD assurée à la faculté de Génie Electrique, en particulier dans le domaine du biomédical, des communications modernes, de l’informatique industrielle et des systèmes embarqués.