Gouvernance

Gouvernance

Mot du recteur

Joyau architectural et pôle de formation et de recherche dans les Sciences et la Technologie, l’USTOMB comprend 24 départements composant 7 facultés et 2 instituts. Elle contribue à la formation des pourvoyeurs et à la production de la recherche et de l’innovation pour son environnement socio-économique. Située à l’Est de la Wilaya d’Oran dans la commune de Bir El Djir, à proximité des zones industrielles d’Arzew, de Hassi Ameur et d’ES Sénia, représentant un tissu économique de plus de 1000 entreprises nationales et internationales. l’USTOMB a su acquérir une renommée grâce à la qualité de ses enseignements et le dynamisme de sa recherche. Elle l’a d’ailleurs prouvé en cette période de lutte contre le COVID19 grâce à la contribution de ses étudiants et enseignants.

Présentement, à la tête de l’USTOMB, je m’adresse à toute la communauté universitaire pour présenter ma vision sur notre université pour les années à venir. Mais avant, il est utile d’examiner la situation de ces cinq dernières années.  Il ne s’agit pas de dresser un bilan mais de tirer des enseignements des efforts entrepris.

Sur le plan pédagogique, l’offre de formation à l’USTOMB est variée mais demeure en grande partie très académique (39 en licence et 60 en Master) alors que le nombre de parcours  professionnalisant, qui est un moyen de rapprochement et de partenariat avec les entreprises (3 licences et 7 Masters), reste insuffisant.

Grâce aux travaux scientifiques des enseignants-chercheurs, de l’efficacité des activités des laboratoires de recherche, l’USTOMB a su améliorer son classement au niveau national, régional et international mais cela demeure insuffisant certes, au vu des ressources humaines dont dispose notre université.

Sur le plan international, la dynamique des relations extérieures a réussi le challenge de hisser l’USTOMB à la deuxième place au niveau national des projets Erasmus,  sachant que nous avons un objectif  ambitieux afin de  développer plus la mobilité internationale de nos étudiants, développer les échanges avec les laboratoires internationaux et échanger les bonnes pratiques avec les universités  du monde entier.

Sur le plan du partenariat avec les entreprises, l’USTOMB a mis en place des dispositifs pour créer une synergie entre l’université et son environnement socio-économique par le biais d’une organisation qui restent à parfaire.

En matière de gouvernance, l’Université est soutenue par des instances aux différents rôles et pouvoirs : le Rectorat et l’équipe de direction, le Conseil Scientifique et le Conseil d’Administration.

Cependant, il est à noter l’absence d’un système d’information fiable et d’une communication proactive.  

Aujourd’hui, à la tête de l’USTOMB, ma vision a pour objectif de promouvoir la présence académique de notre université sur le plan national, régional et international.  L’USTO-MB a certainement beaucoup de moyens à faire valoir, en matière de savoirs et de savoir-faire, pour assumer ce rôle. Elle est en mesure de devenir un pôle d’excellence et d’ériger des stratégies qui répondent aux spécificités de la région car elle dispose d’infrastructures, d’équipements  et se situe dans un environnement socio-économique adéquat.

Atteindre cet objectif à l’horizon 2025, nécessite  l’implication de toute la communauté universitaire. Le contexte de plus en plus concurrentiel, nous pousse à mettre en place un nouveau modèle de management basé sur l’assurance qualité. Notre stratégie s’articule autour des cinq objectifs : l’amélioration de la qualité de l’enseignement, l’innovation technologique et la valorisation de la recherche, relations extérieures, le renforcement du partenariat avec l’environnement socio-économique et la gouvernance par la qualité. Ces cinq objectifs seront évalués à l’aide d’indicateurs spécifiques développés par l’université.

Formation

  • Veiller à ce que les étudiants soient placés au centre de la préoccupation universitaire. La vie universitaire représente la plus belle partie de leur vie. C’est une étape fondamentale dans leur formation, leur intégration dans la société et leur éducation à la citoyenneté.
  • Promouvoir l’utilisation des TIC et des ressources pédagogiques numériques.
  • Renforcer la plateforme d’e-Learning et développer les cours en ligne.
  • Adapter les programmes de formation selon les exigences imposées par le marché de l’emploi pour améliorer l’employabilité de nos jeunes diplômés.

Recherche Scientifique 

  • Promouvoir la recherche scientifique et l’innovation technologique.
  • Développer les projets de recherche avec des laboratoires mixtes nationaux et internationaux.
  • Valoriser la recherche et promouvoir la relation entre les laboratoires de recherche et l’environnement socio-économique.
  • Promouvoir la création de revues scientifiques. 

Coopération 

  • Développer la coopération nationale et internationale, aussi bien au niveau de la formation que de la recherche.
  • Développer la mobilité interne et externe des étudiants et des enseignants-chercheurs.
  • Développer l’organisation de rencontres internationales thématiques.
  • Améliorer la visibilité et le classement de l’USTO-MB parmi les universités algériennes, sur le plan régional et international, ce qui constituera un outil très important d’évaluation de la qualité́ de la formation et de la recherche dans le secteur de l’enseignement supérieur.

 Relation Université-Entreprise

  • Promouvoir la relation université-entreprise, qui est, au centre des questions de l’employabilité des jeunes diplômés et basée sur le principe du développement durable, la formation et la recherche.
  • Développer la formation continue au sein de l’université pour améliorer les capacités de la ressource humaine des entreprises.

 Gouvernance 

  • Promouvoir la culture de la transparence et de la bonne gouvernance de l’université en mettant en place des cadres de concertation entre tous les acteurs et les structures concernés.
  • Promouvoir la culture de l’assurance qualité et améliorer l’efficacité administrative en offrant  des services de qualité. 
  • Mettre en place un système d’auto-évaluation et d’évaluation externe  pour améliorer le suivi des plans stratégiques, plans d’actions et de développement de la formation et de la recherche scientifique.
  • Inciter l’utilisation des TIC pour la mise en place d’une gouvernance numérique. 

Pour atteindre tous ces objectifs, certes ambitieux mais réalisables, il y va de l’engagement et de la mobilisation de toute la communauté universitaire afin de hisser l’USTOMB parmi les élites en matière d’enseignements, de recherches et de partenariat socioéconomique. 

Certes, nous devrons faire face aux difficultés rencontrées en proposant des actions concertées par tous, mais l’objectif est réalisable grâce à la volonté de nous tous.

 Pr. Amine Bouziane HAMMOU

Recteur, USTO-MB